Pourquoi se détacher de la nourriture pour évoluer ?

Parce que de nos jours, la nourriture est omniprésente. Que se soit dans les supermarchés, dans notre chez-soi, tout le monde en parle. Et, nous mangeons énormément ; le petit dessert qui nous attend à la fin du repas nous fait toujours de l’œil.

 

 

Exemple : vous avez trop mangés, vous êtes rassasié, mais un de vos proches vous propose une part de gâteau au chocolat qui vous titille les narines ! Ce gâteau si chocolaté, si tendre, si délicieux vous fait fondre, et là, vous craquez. 😍

 

 

Mais, soyons honnête. Si nous vivons pour manger, si nous sommes attaché à la nourriture, alors nous perdons notre liberté. La nourriture nous retire cette liberté qui nous est chère, puisqu'au lieu de se concentrer sur nous et notre personne, on pense à manger... "Qu'est-ce que je vais manger à midi ? Et qu'est-ce que je vais cuisiner ce soir ?" 😱

 

Assez vite, votre journée se base autour de la nourriture. Et ça, c'est la première erreur à ne pas commettre.

ll faut manger pour vivre et non vivre pour manger. Certes sans nourriture, nous ne pouvons aller bien loin, mais nous vivons dans une société où on a le CHOIX. On a le choix de choisir nos produits au supermarché, et on devrait les choisir intelligemment !

 

 

ll faudrait se poser cette question :

 

Qu'est-ce que mon corps à besoin pour vivre ? De l'eau, de l'oxygène et de la nourriture. Bien. Mais de quelle nourriture mon corps a-t-il besoin ? Glucose, protéine, lipide, fer, zinc.... La liste est longue.

 

 

 

Ce gâteau au chocolat est OPTIONNEL dans votre vie. Non, si vous n'en mangez pas, vous n'allez pas mourir.

 

Mais si vous le mangez, ce n'est pas vraiment pour nourrir votre corps, car vos autres repas suffisent à votre apport calorique ; mais si vous en mangez, c'est pour vous "faire plaisir". De nos jours, on ne mange pas pour nourrir notre corps, mais pour nourrir notre esprit, car le gâteau au chocolat va me "faire du bien".

 

 

"J'ai eu une dure journée et il va me remonter le moral." 😍

 

 

En réalité, penser de cette manière ne joue pas en votre faveur. Vous allez vite associer le fait d' "être bien" au fait de manger du gâteau au chocolat, et le problème réside dans le fait qu'à chaque fois que vous allez vous sentir en bas, las, déprimé, vous allez naturellement vous diriger vers ce gâteau, en pensant qu'il va vous apaiser.

 

👎

 

Ce gâteau vous fait plus de mal que de bien, car vous devenez vite accro ! Et être accro à quelque chose vous empêche d'être libre car au final, vous allez beaucoup plus penser au gâteau au chocolat qu'à vous-même.

Si vous êtes au travail, vous allez penser à ce que vous allez manger ce soir, à ce qui va vous "faire du bien".

Et à ce moment-là vous savez que la nourriture vous contrôle.

 

C'est pour cela qu'il faut lâcher prise, il faut SE DÉTACHER de la nourriture.

Pourquoi être attaché à elle ? Elle est supposé être là pour faire vivre votre corps, et non pour contrôler votre mental ou vos émotions.

 

 

[Attention, je ne parle pas de complètement supprimer le gâteau au chocolat de votre vie (car c'est peut-être impossible pour certains), mais de ne pas vivre pour lui, de ne pas vivre pour le manger. Il faut vivre pour VOUS !]


J'ai pris l'exemple d'un gâteau au chocolat car j'en ai fait un récemment, pour l'anniversaire de mon frère.

Je vous ai mis des photos car il est très joli, mais tout ça pour vous dire que j'ai su me contrôler.

 

Et non, je n'en ai pas mangé ! (C'est ma petite victoire du jour).

 

 

Comme moi, vous pouvez aussi vous contrôler ! TOUT est possible.

 

Recette ici (djoudjousemetauxfourneaux).


Pourquoi je parle de nourriture sur "Objectif : Vivez Votre Vie" ?

Selon moi, on ne peut pas développer ses capacités si on est attaché à la nourriture, c'est-à-dire si on pense à elle la journée, si on se rattache à elle, ou si on la relit à quelque chose de positif (souvenez-vous : "ce gâteau au chocolat va me faire du bien, après cette dure journée de travail, je l'ai bien mérité").

 

Je pense que ce détachement est l'une des premières clés qui mènent au bonheur.

C'est que le début, certes, mais c'est une grand étape à franchir car elle est peut-être la plus dure (elle l'a été pour moi), et nombreuses sont les personnes qui n'oseront pas aller au delà de leurs peurs.

Mais vous, vous allez le FAIRE ! Et ça fera toute la différence. 😉

 

A tous ceux qui veulent avancer, changer et évoluer, vous êtes sur la bonne voie😃

 


Changer de nourriture mène-t-il au bonheur ?

Le fait de manger correctement et sainement ne mène pas directement au bonheur.

Eh non, le bonheur ne se trouve pas dans l'estomac ! 😉

 

Le détachement de la nourriture (le fait de ne pas penser à elle toute la journée, et de ne pas se "gaver") est primordiale pour atteindre le bonheur. C'est en se détachant qu'on va se sentir libre, et cette liberté va nous mener au bonheur, petit à petit.

 

 

Attention : le Bonheur n'est pas une étape à franchir, c'est un ETAT. Ce n'est pas de la joie. On ne peut pas être heureux, puis plus rien. Le bonheur est un état qui reste : on est heureux en permanence, peu importe ce qui nous fait face. On prend tout du "bon" côté, et on reste positif, car chaque épreuve de la vie est là pour nous faire grandir.

 

 

La plupart des personnes mangent quand elles n'ont pas faim. Généralement, le dessert à la fin du repas est de trop. Il est juste là pour nous "remplir" le ventre, pour nous "gaver".

 

Quand je me suis détachée de la nourriture, je me suis rendue compte que cette sensation de lourdeur à la fin du repas, cette sensation d'être plein était TRES désagréable. On pèse lourd, on est mal dans sa peau pendant la digestion, et même après.

 

Tout ça parce qu'on mange TROP. On ne mange pas par faim, mais pas habitude. On se remplie le ventre jusqu'à le faire exploser.

 

 

C'est l'erreur n°1 à ne pas commettre.

 

 

Il faut pouvoir se détacher de la nourriture, se sentir léger après un repas.

Il faut pouvoir se détacher de la nourriture, mais pas seulement. Il faut être détaché de tout :

Nourriture, objets, personnes...

 

Pourquoi ?

 

Parce que notre bonheur ne peut être rattaché à des choses matérielles. Notre bonheur doit venir de nous-même, il doit venir de notre intérieur, de notre coeur. (Je laisse ce sujet pour un autre article, qui sera publié dans la section "Le Bonheur" du site.)

 

Attention : "être détaché" ne veut pas dire "ne pas aimer". On peut très bien laisser partir une personne, donc se détacher d'elle, sans pour autant la détester. On sait qu'elle sera toujours là, dans notre coeur.


Par où commencer ?

Pour changer son alimentation, il faut commencer par...

 

 

Les produits industriels et les produits chimiques !

 

 

Pour moi, c'est ce que j'appelle de la "daube", de la mauvaise qualité qu'il faut absolument éviter.

 

Au début, quand on arrête de manger cette "daube", le cerveau va réagir comme si on se privait des choses délicieuses qu'il a apprit à aimer (bien souvent se sont les snacks, et desserts sucrés [cf. insuline]).

Donc, le cerveau nous fait croire qu'on s'inflige une chose horrible : se priver de ce qu'on aime manger. Il est malin !

Et bien souvent, on replonge. (Voilà pourquoi les régimes "yo-yo" pour maigrir ne fonctionnent pas !)

 

Si on s'y tient, au bout de quelques temps (qui varie de 2 semaines à quelques mois), on se rend compte qu'on ne se prive plus. Quand on est face à un Kinder, on ne se dit pas "je ne PEUX pas manger ça", mais "je ne VEUX pas".

 

Quand on arrive à ce stade, on se rend compte que le mental a pris le dessus sur le corps, et qu'on est FORT. On est puissant, on a de la VOLONTE, et aucun obstacle ne peut nous arrêter.

On a réussi à dompter nos addictions. Et on se sent LIBRE.

 

Cette liberté, ce détachement c'est pouvoir dire "je ne VEUX pas" en regardant nos paquets de biscuits préférés. Ceux qui l'ont déjà ressentis savent de quoi je parle ; c'est une sensation puissante sur laquelle on ne peut pas vraiment mettre de mots.

 

 

 En bref,

 

C'est POSSIBLE de dire NON, STOP, je ne veux pas.

 

 

 

 

Comment ?

 

En faisant quelques recherches sur la nourriture :

 

C'est en me renseignant que j'ai pu transformer mes "je ne peux pas" en "je ne veux pas".

 

 

Mais la plupart des gens ne veulent pas savoir. Ils ne veulent pas car ils ont peur, et ils préfèrent fermer les yeux sur la réalité, que d'être confronté à cette dernière.

 

 

Pourquoi avaler des produits chimiques ? Pourquoi avaler des choses qui nous rendent malade petit à petit ?

Pourquoi prendre le risque d'être malade, ou pire encore, d'avoir le cancer ?

 

Votre vie ne vaut-elle pas mieux qu'un paquet de biscuits rempli d'additifs, de conservateurs, de colorants, de E, de produits chimiques fabriqués dans des usines ?

 

 

Il s'agit juste d'ouvrir les yeux sur la nourriture, et d'avoir de la VOLONTE pour gagner ce combat !

 

 

 

Malbouffe vs Moi ... Qui sera le gagnant ? 🏆

 

 

 

Vous voulez en savoir plus ?

La suite ici : la qualité de la nourriture